Début à Prague

Publié le par AL-1

Salut la compagnie !

 

Voici quelques nouvelles de comment je suis allé à Prague en stop, des rencontres spéciales qu’on peu y faire et de comment le plein emploi me rapproche de l'agroalimentaire :D

 

Le Voyage en stop et l'enfer Allemand :

Partis en Stop de Lyon j'ai eu du mal a sortir de Lyon mais après je suis bien arrivé jusqu'a Colmar (milieux de l'Alsace). Là J'avais un plan pour qu'une copine de copine me récupère après son repas de famille et me ramène chez elle à Strasbourg pour dormir. J'ai donc attendu la fin du dit repas (dans sa famille) dans un resto (moi tout seul) très chic plein de retraité ou d'alsaciens coincés.

J'ai très bien dormit dans la caravane aimablement prêté (elle habite et travail pour un cirque-école fixe mais logé quand même en caravane).


Et le lendemain j'ai pris le chemin de la frontière à pied (quelques centaines de mètres seulement). Et là commence l'enfer ...

Non l'Allemagne n'est pas un enfer et c'est un charmant pays mais ou bien j'ai pas eu de chance ou alors le stop c'est vraiment dur ! J'ai attendu une heure et demi pour me faire prendre par un camion en direction de Karlshue qui me pose a une aire d'autoroute avant (bien 30 km avant) puisque "là bas c'est plein de gens qui pourront te prendre, c’est sûr !!". ... La dite aire d'autoroute est déserte et je m'y ennuie ferme pendant une heure ou deux. Jusqu’a que un franco-allemand m'emmène jusqu'a la gare de baden-baden et j'ai filer sur Karlsruhe (4€). Là, on me propose des billet de train à plus de 100€ pour rejoindre Berlin. Je dis sur un air connu "oui ... mais non, pas possible, non, pas possible !" et puis viens une offre pour 50€ pour un train de nuit pour Prague ! 25 pour aller à Frankfurt (pas loin du tout) + 25 € pour aller à Prague de nuit (très très loin du tout !). Alors zoup l'affaire est dans le sac et c'est partit (après pas mal d'attente quand même !)


Comment se faire héberger (pas) gratos à Prague :

Voili. A Prague j’avais un plan logement gratos, mais la brave fille n’avait même pas demandé l’accord à sa coloc et c’est donc tombé à l’eau ! Je suis donc dans un hostel mais c’est très bien ! Pour 6€ par nuit j’ai une chambre dans un immense appartement bourgeois transformé en backpackers ! C’est assez rigolot le parquet partout et la cuisine « où on pourrait mettre un lit 2 places au milieu » (comme disait un lituanien) Chauffage pas le sol bien sûr. En fait rester là me coûte pour l'instant moins cher qu'une chambre en colocation ! Alors bon...


Le "Networking" :

Sinon je passe maintenant mon temps à me construire un réseau pour pouvoir trouver un bon plan boulot ou logement. Pour donner une idée, j’aimerai dans l’idéal ne rien faire et gagner beaucoup d’argent tout en habitant avec des tchèques (jolies et) sympas dans un (très) grand appartement dans le centre historique, chaleureux, silencieux et bien éclairé... :-)

Bon en fait je vie pour l’instant sur les quelques dollars que j’ai ramené de Nouvelle Zélande (qui sont très bientôt épuisés !) et j’envoie mon CV partout ! Je fais du « networking » à mort et j’ai déjà rencontré pas mal de monde :

  1. Petr (prononcez "péteur" un peut comme Peter en anglais car en tchèque on prononce TOUTES les lettres, y compris le petit R de la fin. Alors "Petr" donne "Peter". Marrant non ?) un jeune étudiant en web design que j'avais contacté par erreur via un site web qu'il avait créé (j'avais contacté le webmaster du site (Petr) car y a toujours leur adresse qui traîne dans un coin  et pas les gens du site internet directement) Mais bon il est gentil mais il étudie à 100 km de Prague et reviens de temps sur Prague pour y travailler mais y loge chez ses parents. Alors le fillon logement était ici aussi grillé :(
  1. Sinon je suis aller voir à l'adresse des gens qui m'avais hébergé il y a 8 ans (en 1999) pour la tourné de flûte à bec a Prague. Et là miracle ! Ils habitent toujours au même endroit ! J'ai sonné (personne) et téléphoné (numéro qui n'existe plus) mais j'ai mis une lettre dans leur boîte au lettres avec mon nouveau numéro de tel tchèque (j'ai maintenant un nouveau téléphone digne de ce nom grâce à une après midi de comparaison des bonnes affaires). En fait j’ai pas de nouvelles depuis une semaine déjà ! :(
  1. Et puis enfin la je reçois deux mails (le fruit de mes préparations précédentes) qui m'envoient des contacts d'anciens élèves des écoles d'agro publics (genre agro paris, monpellier ou autre) qui travaillent en république tchèque ! Vu que y avait pas d'anciens de l'ISARA là bas j'ai noyauté (encore une fois) le réseau des autres écoles (niark-niark !). C'est vraiment super important et utile ces réseaux ! Je vais donc de ce pas les contacter et en tirer le maximum ! (re-niark-niark).
  1. J’ai eu aussi plein d’adresse et contacts bien organisées par des mecs (encore des agro) qui avaient fait une balade entre Pologne et RT (la République Tchèque si vous êtes branché … ou feignant).

Dans les deux carnets d’adresses y a des gros dossiers genre le big boss RT du principal fournisseur de céréale pour les brasserie de RT et Europe centrale (petit rappel culturel, les tchèques sont les plus grand consommateur de bière par habitant au monde !!!, ok les touristes font monter la moyenne mais quand même !) Celui là je sais pas trop comment le contacter… avec ou sans CV … je me tâte.


Les expats français :

Dernière expérience en date les jeunes expats ! En fait ça a commencé quand je me suis rendue à « accueil Prague » un truc organisé par les vielles bourgeoises qui n’ont rien à faire de leur journée quand leurs expats de maris travaillent à la KB. (KB=Kommercial Bank, la Société générale qui truffe toute l’Europe maintenant) C’est exactement les mêmes que ceux rencontré à Bucarest, même gens, même bourgeoisie bien née, bien élevée et bien catholique et même KB ! (Je suis très respectueux de ces gens là, faut pas croire ! Des fois qu’ils lissent ce blog…)

Bon une des vielles (à la peau fripée mais qui doit faire du fitness à mort) m’a filée (après une inscription de 25€) le contact d’un jeune couple faisant une soirée de noël entre jeunes. Je m’y suis donc rendue ce week-end. Enorme bouffe (des canapés en pagaille, 3 dindes pour 12 personnes etc…) échange de cadeaux débiles (j’avais apporté un petit sac Barbie remplie de bonbons et chocolats mais pas de bol je suis tombé sur le seul juif du groupe ! Bon il a quand même profité de quelques chocolats acceptés kacher. Lui par contre m’a offert un splendide calendrier de Mucha ! Il est vraiment grand et avec de superbes dessins ! Mucha pour les incultes c’est un artiste tchèque qui à fait des dessins très romantiques : souvent une femme peu vêtue (mais toujours assez) avec des guirlandes de fleurs tout autour. Il a fait aussi plein de pub du siècle dernier en France pour des produits divers. Vous connaissez obligatoirement ce style hyper particulier (et pas mal copié !) très joli, romantique et très typé ‘ancien’ (j’ai fait un album photo Mucha : cliquez sur la petite image en haut à droite)

Bon ensuite on est allé dans un club puis dans un autre jusqu'à 6 heure… ils sont sympa mais très … expats ! La plupart sont en VIE (Volontariat International en Entreprise) soit chez … KB soit chez Valeo (sous-traitance automobile). Ils gagnent un bon salaire français (très très bon salaire tchèque) et ont des apparts de fou (pour ceux qui habitent pas chez leurs parents, travaillant à la KB bien sûr !! (500m² pour 2 en plein centre ville historique ;P)). Y avait quand même une fille tchèque très sympas qui m’a dit tout de suite que je pourrais ressembler à un tchèque (sûrement en opposition aux autres français). Bon voilà pour cette soirée.


Le plein emploi à Prague peut conduire loin :

Sinon côté boulot j’ai une nouvelle assez rigolote : J’ai envoyé mon CV à quelques agences de recrutement et une m’a appelé 2 heures après pour un RdV le lendemain. (Petits statistiques pour déprimer les français : le chômage à Prague est de … 2% !!) Et là surprise… Bon entretien classique au début mais après elle me dit avoir une offre correspondant assez bien avec mon profil. C’est Master Food qui cherche un responsable R&R/innovation débutant. Bon c’est vrai que c’est mon profil sur mon CV (J’ai fait un stage très similaire avec les pains au levain et une petite spécialisation dans l’innovation alimentaire) Mais bon c’est quand même rigolot que j’ai tout fait pour ne pas faire d’agroalimentaire et que je vais peut être travailler pour Master Food ! Pour les non initiés Master Food c’est une grosse multinationale de l’agroalimentaire qui font en autre Mars etc…La moitié de mes copains de l’ISARA feraient n’importe quoi pour un poste pareil en France et moi on me le propose comme ça… Bon on s’enflamme pas et on va voir, ils m’ont même pas encore contacté pour un premier entretien !

Mais pour ceux qu’on pas compris, c’est assez ahurissant de voir qu’ici on peut trouver un boulot en une semaine sans avoir besoin de parler tchèque. (si je voulais je serais déjà employé dans un call centre de Air France basé ici). Les entreprises internationales délocalisent à mort en Europe centrale où les salaires sont encore bas mais les gens super bien formés ! Y de plus en plus de head office ici il paraît. Si je voulais, je serais déjà employé depuis deux semaines dans un call center de Air France basé ici ! 2% je vous ai dit !


Le pont Saint Charles :

Bulletin météo : la fin de la semaine nous à apportée des températures nettement plus de saison Brrrrr ! Mais point positif (le seul) la pluie c’est transformé en Neige ! Et oui ! Vendredi soir y a 3 flocons et demi qui sont tombés sur Prague ! Oui c’était très peu mais assez pour laisser une poussière parsemée sur quelques rares endroits (voitures, herbe…) Vu que j’en avais mare d’être devant mon ordinateur j’en ai donc profiter pour me lancer en direction … du Pont Saint Charles ! Après une semaine ici je n’y étais toujours pas aller. C’est désormais chose faite. Et y a pas a dire … c’est quand même impressionnant ! Y avait pas trop de monde (il était déjà 8 heure du soir je crois et un froid de canard (bien que même eux ils devaient pas faire les malins)) et on peut découvrir ce pont dans toute sa largeur (il est super large !), sa hauteur (je l’imaginait moins haut, c’est vraiment un vrai pont !) et sa longueur (je l’ai fait vite, il faisait froid quand même !) Sans imiter ces amoureux qui restent là à glander débilement malgré le froid (je sais vraiment pas comment ils font) on peut quand même ressentir l’effet que ça fait de se trouver sur un truc construit au moyen âge ! A dam’, c’était aut’chose dans l’temps ! Savaient faire Eux !


Voili voilo ! Toute mes félicitations à ceux qui ont lut jusque ici ! Pour vous récompenser je vous invite à Prague quand vous voulez !

 

Bises

 

Alain

Publié dans Prague

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article